Mise à jour du 22/11/2020

Avion électrique rétro le 'Eindecker'

Fokker Eindecker – Avion rétro

de Super Flying Model

Présenté dans la revue Modèle Magazine de 2014, j’ai tout de suite été conquis par le modèle.

De construction traditionnelle et robuste il présente une bonne ‘bouille’, avec un prix très abordable.

Je ne vais pas refaire toute la description le Magazine le fait très bien et certainement mieux que moi.

Conçu pour une motorisation thermique je me suis empressé de la transformée en électrique.

Le moteur et le contrôleur ce loge facilement sous le capot prévu pour le thermique évitant de surcroît une découpe disgracieuse pour le passage de l’échappement.

La propulsion se compose:

– du moteur Dualsky XM4250EA-6 (210g-KV745-905W) un peu surdimensionné je l’avoue…

– du contrôleur Turnigy Plush 60amp (le bec 5V/3A n’a pas été utilisé)

– de l’ hélice APC E 12×6

– de l’accu Turnigy Nano-Tech 4000mah 4S 25-50C

Au final cela donne une propulsion de 750W sous 50A que j’ai limitée avec la courbe des gaz à

500/600W sous 38/40A largement suffisante pour faire évoluer la bête…

Les autres éléments:

– l’alimentation du récepteur et des servos est confiée à un UBEC Turnigy 5V 5A-7,5Amax supportant le 4S

– les servos utilisés sont des Graupner standard DES 577 numérique-carbonique

– le récepteur est un FRSKY D8RIIplus en mode D8… (je l’ai acheté avant la nouvelle loi!)

Le support moteur se compose de deux découpes dans du U alu (voir plan) qui se fixent sur le para feu prévu pour le thermique.

Le contrôleur est fixé sur ce bâti.

L’accu se loge dans un morceau de goulotte électrique ajourée et inclinée.

L’accès se fait via une découpe sur le dessus du capot après le moteur qui deviendra une trappe articulée et verrouillée par aimant.

Terminé l’oiseau pèse 2600g soit une charge alaire de 54g/dm²… un peu lourd pour jouer les Barons mais raisonnable tout de même.

Le centrage actuel de 80mm est un peu avant, 82/83 serait préférable mais je ne peux plus reculer l’accu….

J’ai apporté par la suite une dernière modification en mettant un servo par aileron.

J’ai passé la bête sous le logiciel PredimRC de Frank Aguerre pour confirmer le centrage (81mm à 7% de marge statique). La polaire confirme son coté fer à repasser… on le sens pour l’atterrissage

où un filet de gaz est nécessaire pour accompagner la phase finale.

C’est un avion très sain à piloter, qui à de la présence en l’aire, voir l’article Modèle Mag.

L'article de Modèle Magazine pour la construction

Quelques photos de la réalisation