Mise à jour du 08/04/2021

Jet en dépron - CatStick

Catstick – Jet en Dépron – modèle n°40 Avril 2020

Création de 2010 par un membre (IO) du Forum ‘Modélisme.com’ (merci à lui !)

Désireux de renouer avec le monde du Jet, j’avais repérer ce plan depuis quelque temps, le premier confinement 2020 m’a donné l’occasion de concrétiser cette réalisation.

Sa conception en fait un jet ‘cool’, vitesse non excessive et comportement sain, donc sujet adapté à mon niveau de pilotage.

J’ai apporté quelques modifications pour utiliser les matériaux et composants que j’avais à disposition.

L’aile est construite en deux parties , renforcée par un longeron en carré de carbone de 6mm.

Le profil obtenu est de type ‘KFM2’, profils qui ont fait couler beaucoup d’encre et dont les avis sont très partagés .

Vous trouverez sur le Web l’origine et la théorie pour ce type de profils.

Je ne m’étends pas sur la construction très bien expliqué par IO à partir de ses plans.

J’ai renforcé par du CTP 10/10 différentes parties :

– Le dessous des dérives ( protection pour les atterrissages)

– Les saumons

– la fixation de la turbine (intrados et extrados)

– du plat 2mm de carbone pour rigidifier les gouvernes

– du plat 5mm pour la fixation du stab sur les dérives

– du plat 5mm pour encaisser les efforts au niveau de la turbine

J’ai réalisé un fuselage à partir de demi-coquilles taillées dans de l’extrudé de 30mm.

La longueur de mon fuselage est plus courte que celui de IO.

J’ai utilisée une vieille turbine de 70mm (120g avec le moteur) alimentée par un ancien jeu d’accus de F5J des Turnigy NanoTech de 1500mah 35/70C (133g) . Le contrôleur est un Protronik BF30A (40g) qui alimente aussi servos et récepteur avec son BEC.

J’ai réalisé un petit montage pour mesure la poussée (statique) obtenue à l’aide d’une balance et d’un Wattmètre.

Cela donne une courbe de propulsion (voir photo) rassurante.

Les servos sont des analogiques 12g de récupération et le récepteur un D8R2plus FRSKY

Au final on obtient une masse totale de 575g en adéquation totale avec la courbe de poussée (300g de poussée encore à 10A).

Modéliser (pour le plaisir) sous PredimRC cela donne le centrage  à 140/141mm du BA de l’emplanture (mais peu encore être reculé).

En prenant le longeron carbone de l’aile (plus facile) cela donne un centrage à 54/55mm devant le longeron pour commencer

et on peut le reculer par la suite jusqu’à 50mm.

Débattements en fonction de la phase de vol:

                                              Normal                                     Accro                                     Attero

Profondeur                        +-11mm                                   +-18mm                                  +-11mm

expo=20%

Elevons                              +-10mm                                   +-13mm                                  +-10mm         avant différentiel

expo=40/50%                  -10+7mm                                 -13+9mm                               -10+7mm        après réglage différentiel=30%

Pour le décollage, on met à mis gaz et on lance, pas de soucis.

Il est sensible en roulis, la commande des élevons nécessite de l’expo, 40 à 50% ne pas hésiter!

Cela provient certainement du faîte que je n’ai pas mis de Winglets comme sur le plan de IO.

L’atterissage se négocie en diminuant progressivement les gaz et en arrondissant généreusement à la profondeur.

 

Pour le prochain confinement, n’hésitez pas, avec quelques composants de récupération, de construire ce petit Jet.

Bons vols !

La présentation et les plans d'origine de IO ('modélisme.com')
Mes modifications et les photos statiques

Mes plans au format pdf

Plan du Catstick => PlanCatstick

Plan fuselage => PlanFuselage

Plan de la turbine => PlanTurbine

Plan découpe turbine => PlanDecoupeTurbine

Vidéo de Daniel le 04/02/2021 à Etrépagny