Mise à jour du 25/06/2021

La grande épopée de la Formule France puis de la FF2000

La Saga de la Formule France racontée par Sylvère…

Appelée au début « Formule libre », le règlement visait la simplicité, privilégiant la durée avant tout, pour des vols limités à 15, puis à 12 minutes. Lancé au sandow de 150 mètres ou à la course avec 120 mètres de câble, l’atterrissage devait avoir lieu dans un carré de 100 mètres de côté. Plusieurs concours eurent lieu de 1979 à 1981, avec un certain succès. L’expérience pratique née de cette formule et discutée au sein d’un petit groupe, conduisit Jean ROUSSEAU à proposer à la FFAM, avec succès un nouveau règlement qui pour des questions de prestige s’appellerait « FORMULE FRANCE » Dès 1982, des concours furent organisés. Ils continuent actuellement avec un règlement un peu différent de celui d’origine.

Il fut rapidement évident que c’était toujours les mêmes qui se plaçaient en tête, et de bonnes décisions fut prises pour ne pas décourager les nouveaux venus, par la création de deux catégories, les « SENIORS » et les « EXPERTS », en plus de la catégorie « Juniors ». Les « Experts » étant ceux, dont le classement dans les concours précédents, les plaçait dans le haut de la liste des concours.

En 1984, le déroulement du concours se faisait concurrent après concurrent, le temps de vol était de 5 minutes ou 300 secondes, au- dessus de ce temps 1 point par seconde était déduit jusqu’à l’atterrissage. L’atterrissage sur un cercle de 19 mètres de rayon : 40 points au centre sur 50 cm, puis 38 points jusqu’ à 1mètre et 2 points en moins par mètre jusqu’à 19 mètres. Le concurrent qui réalisait un atterrissage correct bénéficiait de 20 points supplémentaires. Le total maximal des points par vol était donc : 300 (vol)+ 40 points (atterrissage) + 20 (qualité d’atterrissage), soit 360 points. Le classement se faisait en fonction des points acquis. Vu le nombre de concurrents, succès oblige, les concours se faisaient en deux manches généralement. En Ile de France se type de concours a eu beaucoup de succès jusqu’à un Championnat d’Ile de France, EOLE et l’Aéroclub des Cigognes ont bien contribué à l’expansion de cette formule. Puis vint en l’an 2000, la FF 2000 avec ses vols en groupes et manches. Une autre histoire.

SYM

Un peu d'histoire... Naissance d'une catégorie
Les sandows - la mise en altitude de la formule FF2000

Sans eux rien n’aurait été possible …

La mise en altitude d’un planeur en utilisant l’énergie emmagasinée dans un élastique tendu est un principe utilisé dès les débuts du modélisme.

C’est une pratique un peu ‘rustique’, mais au combien plaisante, qui a peu évolué mise à part dans les matériaux utilisés.

Depuis plusieurs années ce mode de propulsion a gagné ses lettres de noblesse grâce à la formule de concours FF2000 pratiquée sur tout l’Hexagone et qui rencontre de part sa simplicité un vif succès.

Ils ont évolué au cours du temps et la dernière grande modification avait pour but de répondre à des tailles de terrain plus petites.

  • Le sandow      => caoutchouc non gainé de diamètre 9mm et de 25m de longueur.
  • Le fil               => câble nylon de 1.2 ou 1.3mm de diamètre (c’est l’idéal!)
  • Le parachute   => modèle classique du commerce d’environ 50 cm de diamètre une fois développé (ou fabrication personnelle)
  • Le piquet        => ‘queue de cochon’ traditionnelle pour attacher les chiens
  • Les anneaux    => anneau supportant 15Kg sans déformation et de 20 à 25 mm de diamètre pour s’adapter aux différents types de crochet de treuillage
  • Les émerillons => ceux utilisés pour la pêche, ils doivent pouvoir supporter 15 Kg de traction (évite l’enroulement du câble nylon sur lui-même)
  • Les ‘cœurs’     => ceux utilisé en marine pour les filins, fixés à chaque extrémités du sandow il facilite son accrochage
  • L’enrouleur     => du commerce ou de fabrication artisanale il permet de ranger tout l’ensemble (Indispensable! 130m c’est très long…)

Le sandow est étiré jusqu’à une tension de 7 à 8Kg correspondant un allongement de 2.5 à 3 fois sa longueur.

Quelques planeurs qui ont marqué le début du FF2000...
Année 2000
Année 2001
Compte rendu de la saison 2001 - Modèle Magazine mars 2002

L’article en ‘pdf’ => 2002mars_Saison2001_FF2000_ModeleMagazine

Année 2002
FF2000 - Championnat National n°1
Compte rendu de la saison 2002 - Modèle Magazine février 2003

L’article en ‘pdf’ => 2003fevrier_Saison2002_FF2000_ModeleMagazine

Article AéroModèles n° 39 décembre 2002

L’article en ‘pdf’ => 2002decembre_FF2000_Aeromodeles39

Année 2003
Compte rendu de la saison 2003 - MRA février 2004

L’article en ‘pdf’ => 2004fevrier_Saison2003_FF2000_MRA

FF2000 - Championnat National n°2
Année 2004
Compte rendu de la saison 2004 - Modèle Magazine février 2005

L’article en ‘pdf’ => 2005fevrier_Saison2004_FF2000_ModeleMagazine

Année 2005
Coupe de France FF2000 - 28 août 2005 - 'Ecole des Roches' à Verneuil d'Avre et d'Iton